Thérapeutes et manipulation

On s’intéresse de plus en plus aux situations de manipulation ou de harcèlement en lien avec un profil de personnalité qualifié de « manipulateur pervers » ou « pervers narcissique ». Un de leur domaine de prédilection est la relation d’aide, où ils trouvent un contexte privilégié pour mettre en œuvre leur stratégies d’influence et d’emprise.

Quelques points à vérifier donc pour vous assurer d’un choix sécuritaire et judicieux :

  • Le thérapeute auquel vous vous adressez est-il relié à une pratique reconnue, a-t-il les qualifications requises (attention aux « faux diplômes! »), est-il inscrit dans un cercle professionnel assurant qu’il soit en supervision et contrôlé par des pairs?
  • Est-il soumis à un code de déontologie ou d’éthique reconnu ?
  • Est-il inscrit auprès des autorités de santé ?
  • Fait-il preuve de réelles qualités humaines en termes de capacités d’humilité, d’empathie, de non-jugement, de mise en valeur des compétences et ressources de ses patients?
  • Est-il au bénéfice d’une culture générale et intellectuelle large et humaniste?

Quelques repères qui doivent mettre en alerte :

  • La personne s’avère incapable d’être en relation authentique ; elle se réfugie en permanence derrière sa position professionnelle et l’autorité qu’elle s’attribue.
  • Elle se réclame de sources et de références auprès desquelles elle ne s’est jamais réellement formée.
  • Elle alterne des attitudes faussement compassionnelles et des postures autoritaires et violentes.
  • Elle sape progressivement l’estime de soi et l’autonomie de ses patients.
  • Elle se montre intéressée, cherchant à obtenir des avantages professionnels, financiers ou sexuels.
  • Elle transgresse le secret professionnel et déroge aux règles de déontologie, en se réclamant de sa propre autorité, forcément supérieure.

Ces personnalités  relèvent d’une psychopathologie extrêmement grave, et d’autant plus redoutable qu’elles font illusion avec un art consommé. La connaissance à leur sujet progresse heureusement, et les spécialistes, les juges, les responsables des ressources humaines en entreprise sont de mieux en mieux informés. Les cas de harcèlement relèvent désormais du droit pénal, et il est donc possible de les démasquer et de les contrer.

Si vous-mêmes ou un de vos proches avez eu à faire avec un de ces grands malades, des ressources existent pour vous aider. Le déni est un mode de protection, et la personne qui en a été victime aura un chemin à parcourir pour prendre la mesure de ce qu’elle a subi. Ce d’autant plus que le manipulateur excelle dans l’art de culpabiliser sa victime, et donc lui faire croire que ses difficultés viennent de ses propre fragilités, et non de l’action destructrice qu’il déploie !

Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Thérapeutes et manipulation

  1. JADOT dit :

    Tout ce qui est expliqué est parfaitement clair.
    Cette pathologie contribue grandement à dégrader les rapports humains d’une façon générale et à ruiner notre humanité.
    Mon point serait d’insister sur le fait qu’il s’agit d’une maladie mentale et non du résultat d’une évaluation morale.
    Le pervers narcissique , aussi vicieux soit-il, n’est pas absolument conscient de sa psychopathologie , ni même de sa dangerosité.
    Il est souvent lui-même le résultat d’un traitement pervers ou d’une éducation perverse.
    Le bien et le mal ne sont pas différenciés.
    Pourquoi mettre l’accent là-dessus ? Pour que les victimes puisent plus aisément sortir du cycle infernal dans lequel elles sont plongées sans chercher des excuses d’ordre moral au pervers.
    Si quelqu’un vient vous voir en vous disant que vous êtes tout vert et qu’une antenne dépasse de votre oreille , vous n’allez pas vous précipiter devant un miroir mais vous allez penser que cette personne est psychotique.
    Avec les pervers narcissiques , il faudrait pouvoir faire de même en identifiant les symptômes et se dire le plus tôt possible :  » ce type qui me fait souffrir est un malade inguérissable et je dois le fuir ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s